L’Organisation mondiale de la santé recommande aux seniors de pratiquer une activité physique d’au moins deux heures et demie par semaine. L’intensité de chaque séance doit être modérée et adaptée à l’état de santé de l’individu en question, certains critères comme l’âge ou encore la corpulence doivent être pris en compte. 

Quelle est l’importance d’une activité physique chez les séniors ? 

Une activité physique est indispensable pour rester en bonne santé. Bien évidemment, avec l’âge, en pratiquer devient de plus en plus difficile. Notamment sur la réalisation de certains mouvements, car on perd en souplesse et en performance.  

Ainsi, l’on doit choisir convenablement le sport adapté à son organisme. Ce choix doit impérativement se faire en fonction de l’état de santé, de l’âge, de la présence ou non d’une maladie. 

Une non pratique d’une activité physique peut entraîner un vieillissement physiologique et psychologique prématuré. Ce qui à son tour entraîne : 

  • Une sarcopénie des fibres à contraction rapide. Il s’agit d’une altération de l’autonomie entraînant une hausse de risque de chutes

  • Une baisse de la force musculaire au-delà de l’âge de 60 ans 

  • Une diminution de la capacité d’aérobie

Une absence de pratique du sport peut aussi entraîner des troubles comme : 

  • Une perte en eau

  • Une modification de la masse maigre

  • Une hausse de la masse graisseuse 

Chez les personnes âgées, un manque d’activité est susceptible d’entraîner : 

  • Une obésité

  • Une insulino-résistance

  • Un diabète de type 2

Quelles sont les avantages d’une pratique d’une activité physique chez les séniors ?

La pratique d’un sport pour les plus de 60 ans permet de : 

  • Réduire la tension artérielle

  • Réduire les risques de formation de caillots de sang dans les artères en favorisant la circulation sanguine

  • Réduire le cholestérol

  • Stimuler les défenses immunitaires

  • Ralentir le vieillissement des muscles 

  • Ralentir le vieillissement des fonctions cardiorespiratoires

  • Augmenter la masse osseuse

  • Réduire le stress, l’anxiété et la nervosité 

  • Diminuer les risques de dépression dus à une isolation

Pratiquer une activité sportive permet aux seniors d’avoir également une vie sociale plus active. C’est une occasion de sortir et de rencontrer de nouvelles personnes. 

Qu’est-ce que l’APA ? 

L’âge de la retraite constitue une occasion d’adopter un tout nouveau mode de vie. Pour les séniors, il est recommandé de pratiquer une activité physique adaptée aussi appelée APA. Ce type d’activité physique est recommandé pour les personnes qui sont dans une phase de reprise d’activité sportive après des années d’arrêt. C’est l’idéal pour ceux qui ont peur de se faire mal ou de ne pas pouvoir suivre le rythme. 

L’APA est aussi recommandé pour les personnes qui ont des soucis de santé. On peut retrouver partout sur le territoire des spécialistes pouvant proposer des activités physiques pour les seniors en prenant en compte les spécificités de leurs états de santé. 

Quelles sont les activités physiques adaptées aux personnes âgées ? 

Avant de reprendre le sport à partir d’un certain âge (50 ans), il est recommandé de consulter son médecin traitant afin d’avoir un bilan de santé générale. Grâce à ce diagnostic, il est bien plus simple d’identifier le type d’activité adaptée.  

A titre d’information, pour les plus de 55 ans, les médecins préconisent les activités qui améliorent la souplesse additionnée avec un peu d’endurance. On compte parmi une longue liste : 

  • Le vélo pour muscler tout le corps 

  • Le yoga afin de retrouver sa souplesse 

  • La natation pour travailler tout le corps 

  • La marche afin d’évacuer les tensions 

  • Le taï-chi pour améliorer sa santé physique et mentale 

  • Le golf pour renforcer son endurance 

Ces types d’exercices physiques ont l’avantage d’être particulièrement adaptés aux personnes âgées. Elles visent à travailler non seulement l’autonomie, mais aussi à travailler l’équilibre. 

Pour les personnes qui viennent de reprendre une activité sportive, il est vivement recommandé de consulter régulièrement son médecin traitant. Le but de ces suivis est de surveiller de près l’état de santé du concerné. Et surtout parce que tout le monde ne vieillit pas de la même façon d’où la nécessité de ces consultations. 

Suite à ces consultations, votre médecin sera lui aussi en mesure de vous orienter vers l’activité sportive qui vous convient le mieux. Ces conseils seront effectués en fonction de la capacité de votre corps et de votre endurance. 

Conclusion 

Conserver un mode de vie actif après l’âge de 60 ans reste primordial, cela dans le but de conserver une bonne autonomie. En effet, le sport permet de retarder l’apparition de plusieurs maladies liées à la vieillesse. Cependant, le fait de se remettre au sport inclut plusieurs dépenses comme les frais de consultations d’un médecin, qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Néanmoins, ce détail peut être prise en charge par les mutuelles proposées dans le comparateur Santors.